Communiqués de presse

 

CONTACT PRESSE :

Freddy Clairembault, Délégué général

freddy.clairembault@eveil.asso.fr 

01 30 53 43 24

 

 

*****************************************************************************************

 

20 novembre 2020

 

La lutte pour le respect des droits de l’enfant, une urgence citoyenne portée par l’association EVEIL

 

Le 20 novembre marque la Journée Internationale pour les droits de l’enfant : la lutte contre les injustices faites aux plus jeunes et le besoin d’accompagnement des mineurs sont des défis quotidiens qui impliquent tant les institutions au cœur de cette problématique que les citoyens ordinaires que nous sommes. A ce titre,  l’association Éveil, agréée par le Ministère de l’Éducation nationale, s’engage depuis plus de 25 ans auprès des enfants, au travers de ses partenaires institutionnels les plus proches tels que le COFRADE (Conseil français des associations pour les droits de l’enfant) et, sur le terrain, au travers de ses programmes de sensibilisation à l’écocitoyenneté auprès des jeunes élèves d’écoles primaires à Paris (maternelle et élémentaire).

 

Depuis 1997, Éveil est partenaire et membre du COFRADE, qui fédère des associations qui œuvrent en France, sur un ou plusieurs des champs d’application de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, la CIDE. En effet, Éveil a pour mission l’accompagnement de l’enfant vers l’âge adulte dans sa dimension citoyenne, en le sensibilisant aux différentes thématiques citoyennes  telles que le développement durable, la lutte contre les discriminations, les valeurs de la République Française, l’Europe, l’orientation professionnelle ou l’hygiène et la santé. A ce titre, Andrée SFEIR, Vice-Présidente de l’association EVEIL, représente  l’association au COFRADE  et après avoir présidé le COFRADE, elle en est désormais la Présidente d’honneur depuis 2016. ../association/reseaux.php

 

Le travail et l’engagement d’Eveil pour la promotion des droits de l’enfant se poursuivent également sur le terrain, au cœur des classes d’élèves d’écoles primaires à Paris (maternelle et élémentaire). Le programme Eveil de sensibilisation au développement durable et aux économies d’énergie, nommé “Pour Paris demain, devenons écocitoyens”, s’inscrit dans le cadre des travaux de performance énergétique réalisés par la Mairie de Paris dans 100 écoles.Depuis 2012, l’association propose des interventions gratuites en classe, de la Grande Section de maternelle au CM1/CM2 (niveau avec des interventions à distance possibles également). Des concours de poèmes ou de comptines sont également organisés, selonles classes, afin de faire réfléchir les jeunes enfants collectivement sur les économies d’énergie et la protection de la planète. Pour inscrire vos élèves ou enfants à ce programme de sensibilisation écocitoyenne : ../interventions/paris-ecocitoyens.php

 

La promotion et la défense des droits des enfants, à commencer par celui d’avoir accès à l’éducation citoyenne, sont des engagements de l’association Eveil depuis maintenant plus d’un quart de siècle.  Chaque année, ce sont 75 000 enfants et jeunes adolescents qui sont sensibilisés aux enjeux de la citoyenneté grâce à l’association Eveil. 

 


 

 

5 novembre 2020

 

Le harcèlement scolaire, un cyber-danger sur les réseaux sociaux à prévenir en amont

 

Le 5 novembre marque la journée mondiale contre le harcèlement scolaire, rappelant à quel point la prévention est nécessaire pour lutter quotidiennement contre ce fléau. En France, on comptabilise environ 700 000 élèves, toutes catégories sociales confondues, victimes d’agressions répétées*. En 2019, le suicide d’une élève de 11 ans, Evaëlle, montrait encore que le harcèlement scolaire n’est pas anodin et mène certains jeunes vers une issue fatale et précoce. Comment agir en amont et prévenir le harcèlement scolaire ?

 

L’association Éveil traite cette problématique essentielle sous l’angle de l’usage citoyen des réseaux sociaux, lieux de libération de la parole, parfois à outrance, au détriment d’une personne et dans le non-respect de la dignité d’autrui. L’association sensibilise notamment les jeunes lycéens sur ce sujet dans les établissements scolaires des académies de Paris, Versailles et Créteil, à travers son programme « Lycéens, pour la citoyenneté». Ce programme aborde avec les élèves les valeurs de la République et de la citoyenneté, tout en favorisant le développement de leur esprit critique, à travers la réalisation d’un débat au choix sur les thèmes de la laïcité ou de l’utilisation citoyenne des réseaux sociaux. ../interventions/lyceens_franciliens_pour_la_citoyennete.php

 

En effet, le harcèlement scolaire sort bien souvent de l’enceinte physique des établissements scolaires pour se poursuivre sur la toile, notamment sur les réseaux sociaux. Le cyberharcèlement est aujourd’hui une véritable arme démultiplicatrice, partagée et pratiquée sur de nombreux sites, plateformes et de différentes manières. C’est ce pourquoi l’utilisation des réseaux sociaux doit être prudente et la prévention en amont doit aider à lutter contre les comportements haineux.

 

L’association EVEIL s’y attèle par des interventions dans les établissements scolaires (../index.php ) et donne également la parole aux jeunes collégiens, lycéens et apprentis de France, y compris les DOM-TOM, qui choisissent d’évoquer le sujet dans le cadre du concours vidéo annuel, le Prix Eveil à la citoyenneté, sur la liberté d’expression et d’opinion (../prix-eveil/prix-eveil-citoyennete.php). La sixième édition du Prix Eveil à la citoyenneté, en 2020, a notamment décerné la mention « Défenseure des enfants » au Collège Claudie Haigneré à Rochefort du Gard (30) pour sa vidéo « Sur les réseaux, pense à ton alter égo ». Les collégien(ne)s y traitent de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux et dénoncent le non respect du droit à l'image et du droit à la dignité sur les réseaux. Leur message préventif et instructif a été entendu et EVEIL salue cette prise de conscience dès leur plus jeune âge.

 

Retrouvez la vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=cU1eycdLkSY

 

* source enquête victimation 2015 – DEPP. https://www.education.gouv.fr/journee-nationale-de-lutte-contre-le-harcelement-l-ecole-8111

 


 

22 octobre 2020

 

Journée mondiale de l’énergie : ÉVEIL, une association au service de l’engagement éco-responsable et citoyen des jeunes élèves.

 

La journée mondiale de l’énergie le 22 octobre est aussi celle de l’engagement éco-responsable des jeunes élèves de France pour les économies d’énergie. L’association EVEIL, agréée par le Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, y veille en les sensibilisant aux énergies et aux économies d’énergie depuis 2012. A ce jour, plus de 3000 interventions ont été réalisées dans les établissements scolaires en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, soit un peu plus de 90 000 élèves sensibilisés aux éco-comportements, de la maternelle à la Terminale.

 

L’engagement d’ÉVEIL pour éveiller les jeunes aux économies d’énergie n’a rien de nouveau : au service de l’éco-responsabilité, sa mission est de sensibiliser les jeunes élèves à leur rôle de citoyen respectueux de l’environnement, dans une société où le gaspillage et la pollution sont plus que jamais d’actualité. Sa mission est d’autant plus importante dans des périodes d’incertitude et de questionnement pour les jeunes, telles que le confinement, la crise sanitaire de 2020 et la crise économique.

 

L’association ÉVEIL se tient à la disposition de tous les établissements scolaires de l’Education nationale et réalise chaque année plus de 2700 interventions gratuites, y compris en Corse et dans les DOM-TOM, sur des sujets afférents aux économies d’énergie (programmes « Génération Energie », « Pour Paris Demain, devenons écocitoyens »), l’eau mais aussi la laïcité, la lutte contre les discriminations, le bon usage des réseaux sociaux, l’orientation professionnelle, l’Europe ou l’hygiène et la santé.

 

Complémentaire des programmes scolaires, son approche pédagogique est centrée sur l’interaction et le jeu, sous forme d’ateliers et de débats. Elle s’adresse tant aux élèves de la maternelle à la Terminale, qu’aux professeurs. Pour devenir partenaire ou inscrire vos élèves à une intervention sur les économies d’énergie, rendez-vous sur le site de l’association ÉVEIL. 

                        

                                            Retrouvez ce communiqué de presse en format PDF

 


  

20 octobre 2020

 

Prix ÉVEIL à la citoyenneté 2021 : promouvoir la liberté d’expression et d’opinion auprès des jeunes est une impérieuse nécessité !  

 

L’ouverture du procès contre l’attaque de Charlie Hebdo et le récent assassinat de l’enseignant Samuel Paty rappellent que la menace qui pèse sur la liberté d’expression et d’opinion est permanente et qu’il est nécessaire de continuer à promouvoir ce principe auprès du grand public, en particulier des jeunes. Créé en 2015, suite à l’attentat contre Charlie Hebdo, le concours « Prix ÉVEIL à la citoyenneté »,, est un cri d’indignation face à l’attaque contre un principe fondateur, un pilier des valeurs républicaines : la liberté d’expression et d’opinion. Un cri qui sonne « Plus jamais ça ».

 

Destiné aux collégiens, lycéens et apprentis de tous les établissements scolaires de France (Métropole et DOM-TOM), l’objectif de ce concours est de donner la parole aux jeunes, les inviter à mener une réflexion approfondie sur l’importance de ce que signifie s’exprimer librement en société, émettre ses opinions sans peur, sans crainte de représailles, mais aussi l’importance d’accepter la diversité des opinions et le respect de l’opinion de l’autre même sans forcément le partager.

 

Le but de ce concours est de réaliser en autonomie ou grâce à l’aide des encadreurs/enseignants, une courte vidéo d’une durée maximale de 4 minutes sous l’angle pédagogique, artistique, humoristique… sur le thème de la « liberté d’expression et d’opinion ». Depuis sa création il y a 6 ans, chaque année plus de 200 établissements participent à ce challenge. 

 

Les inscriptions se font via l’adresse concours@eveil.asso.fr Toutes les informations sont disponibles sur le site via ce lien. La date limite d’envoi des vidéos est fixée au lundi 12 avril 2021. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 26 mai 2021 (en ligne ou en présentiel en fonction de l’évolution de la situation sanitaire).

 

L'association EVEIL soutient la famille de Samuel Paty ainsi que tous les professeurs de France qui enseignent à leurs élèves la liberté d'expression et d'opinion. 

 

En format PDF 

Dossier de presse 

 

 


 

19 octobre 2020

 

EVEIL est en deuil suite à l'assassinat du professeur Samuel Paty #Libertéd'Expression (communiqué de presse de la CNCDH)

   

actu

 

L’École et la République pleurent, toutes nos pensées vont au professeur Samuel PATY. L’association EVEIL présente ses condoléances à sa famille et soutient les professeurs de France qui enseignent à leurs élèves la liberté d’expression et d’opinion. 

 

Communiqué de presse de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) : 

 

"Face à la barbarie qui a frappé Samuel Paty, vendredi 16 octobre, assassiné pour avoir fait vivre la liberté d’expression, conformément à son engagement d’enseignant, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) entend rappeler que la liberté d’expression est « l’un des droits les plus précieux de l’Homme » (Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 26 août 1789).

 

Profondément marqués et révoltés par cet assassinat, les membres de la CNCDH souhaitent témoigner de leur solidarité avec les proches de la victime, tous les élèves, et rendre hommage à la communauté éducative dans son ensemble, qui, inlassablement, transmet les valeurs fondamentales de la République.

Engagée dans l’éducation aux droits humains, la CNCDH apporte son soutien à toutes les femmes et tous les hommes qui s’efforcent de lutter contre l’obscurantisme et de développer l’esprit critique.

 

En cette heure tragique, plus que jamais la devise inscrite au frontispice de notre République – liberté, égalité, fraternité - prend tout son sens, affirme Jean-Marie Burguburu, président de la CNCDH. Le terrorisme islamiste ne doit en aucun cas conduire à la censure, individuelle ou collective. Ce drame rappelle à chacun son devoir de promouvoir et défendre la liberté d’expression, et plus généralement les droits de l’Homme qui sont, au cœur de notre histoire, le socle de la République."

 


 

18 septembre 2020

 

Semaine Européenne du Développement Durable : l’association ÉVEIL, porte-parole des Objectifs du Développement Durable (ODD) auprès des jeunes élèves

 

La Semaine Européenne du Développement Durable est célébrée au milieu d’une rentrée scolaire très particulière pour l’association ÉVEIL. Agréée par le Ministère de l’Education nationale et au service des Objectifs du Développement Durable (ODD) fixés par les Nations Unies, l’association a pour objectif de sensibiliser 10 000 classes de collège et de lycée aux économies d’énergie (Objectif 7) d’ici 2022. Tous les établissements scolaires de France, y compris dans les DOM-TOM, sont concernés. A ce jour et en 2020, 1660 interventions ont déjà été réalisées sur ce programme, faisant de près de 50 000 élèves de potentiels ambassadeurs des ODD à leur tour.

 

En tant que porte-parole des Objectifs du Développement Durable auprès des jeunes élèves, l’association ÉVEIL intervient dans tous les établissements scolaires depuis 27 ans et réalise chaque année plus de 2700 interventions gratuites sur le sujet, y compris dans les DOM-TOM. Elle sensibilise ainsi pas moins de 81 000 jeunes élèves aux ODD et aux enjeux de la citoyenneté.

 

Les programmes d’interventions de l’association ÉVEIL, proposés aux élèves et aux enseignants, couvrent une grande partie du panel des ODD. L’association intervient sur des sujets comme l’égalité entre les sexes (Objectif 5), l’eau (Objectif 6),  les métiers de la propreté et l’insertion (Objectif 8), les économies d’énergie et les écogestes (Objectifs 11, 12 et 13) et l’Europe (Objectif 16), parmi d’autres programmes.

 

Complémentaire des programmes scolaires, l’approche pédagogique de l’association ÉVEIL est centrée sur l’interaction et le jeu, sous forme d’ateliers et de débats. Elle s’adresse tant aux élèves de la maternelle à la Terminale, qu’aux professeurs. Pour inscrire une classe à une intervention en lien avec les ODD, rendez-vous sur le site de l’association ÉVEIL : ../interventions/local_index.php

 

Découvrez également les actions de l’association EVEIL en 2 minutes : https://www.youtube.com/watch?v=6xkgubDnP0g

 

Pleinement inscrite dans la démarche des Objectifs du Développement Durable, l’association ÉVEIL est un relais incontournable auprès des jeunes élèves. Les interventions ÉVEIL les éveillent dès leur plus jeune âge à leur rôle de citoyen au service d’un monde plus juste et plus propre, à leur échelle et à une échelle plus globale. « Pour agir avec prudence, il faut savoir écouter » disait Sophocle, dans Œdipe à Colone.

 

En format PDF 

 

 


 

15 septembre 2020

 

Journée internationale de la démocratie ou la naissance d’ÉVEIL, une association au service de l’engagement citoyen et démocratique des jeunes élèves

 

Alors que nous venons de célébrer les 150 ans de la République française, la date du 15 septembre est toute aussi symbolique à plus d’un titre, car elle incarne non seulement la journée internationale de la démocratie, mais aussi la naissance de l’association EVEIL le 15 septembre 1993, agréée par le Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse. La date de la création d’EVEIL n’a rien d’un hasard : au service de la démocratie, sa mission est d’éveiller les jeunes élèves à leur rôle de citoyen, dans une société en perte de repères et où la surinformation brouille les messages. Sa mission est d’autant plus importante dans des périodes d’incertitude et de questionnement pour les jeunes, telles que le confinement, la crise sanitaire de 2020 et la crise économique.

 

Dans un esprit démocratique et citoyen, l’association EVEIL se tient à la disposition de tous les établissements scolaires de l’Education nationale et réalise chaque année plus de 2700 interventions gratuites, y compris dans les DOM-TOM, sur des sujets tels que la laïcité, la lutte contre les discriminations, le bon usage des réseaux sociaux, le développement durable, l’orientation professionnelle, l’Europe ou l’hygiène et la santé.

Complémentaire des programmes scolaires, son approche pédagogique est centrée sur l’interaction et le jeu, sous forme d’ateliers et de débats. Elle s’adresse tant aux élèves de la maternelle à la Terminale, qu’aux professeurs. Pour inscrire vos élèves à une intervention citoyenne, rendez-vous sur le site de l’association EVEIL : ../

 

Découvrez les actions de l’association EVEIL en 2 minutes  : https://www.youtube.com/watch?v=6xkgubDnP0g

 

EVEIL, c’est plus de 57 000 interventions en 27 ans, une présence sur tout le territoire national, 20 référents pédagogiques et 60 intervenants.  C’est aussi 6 éditions du Prix Eveil à la citoyenneté, un concours vidéo sur la liberté d’expression et d’opinion, où plus de 200 élèves de collèges, de lycées et de Centres de Formation d’Apprentis (CFA) structurent collectivement leur pensée citoyenne et leur créativité.

 

Symbole démocratique, l’association EVEIL est au service des établissements scolaires de l’Education nationale pour sensibiliser les élèves à leur rôle de citoyen dès le plus jeune âge. Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour s’éveiller à la citoyenneté et comprendre les enjeux qu’implique la démocratie.

 

En format PDF  

 


 

23 juillet 2020 

 

Le Prix ÉVEIL pour la liberté d’expression et d’opinion, reflet d’une jeunesse portée par des sujets sensibles comme la maltraitance infantile

 

L’association EVEIL, agréée par le Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, a lancé en 2020 une édition inédite de son concours annuel, le Prix « Eveil à la citoyenneté ». Créé suite aux attentats dans les locaux de Charlie Hebdo en 2015, ce concours permet à tous les jeunes collégiens, lycéens et apprentis de France de présenter une vidéo sur la liberté d’expression et d’opinion. Malgré le contexte sanitaire particulier de cette année, la distance et une organisation spécifique, les établissements scolaires ont manifesté un engagement sans failles et les élèves ont abordé des sujets sensibles comme la maltraitance infantile ou le harcèlement scolaire, notamment numérique. 

 

Depuis 2015, le Prix EVEIL représente un moyen d’expression fort pour de nombreux jeunes. Chaque année, professeurs et élèves s’unissent pour aborder diverses thématiques en lien avec la liberté d’expression, d’opinion et la citoyenneté. En 2020, ce sont notamment la maltraitance infantile et le harcèlement numérique qui résonnent, parmi les six vidéos reçues et les 111 élèves qui en sont à l’origine.

 

Chaque année, 73 000 cas de maltraitance infantile sont identifiés par la police et la gendarmerie en France, soient 200 enfants concernés par jour* et la période du confinement a été révélatrice de ces maux. De fait, le jury du Prix Eveil a souhaité récompenser en fin d’année le Collège des Bourgognes à Chantilly (60) pour sa vidéo « Ma faute », qui met en lumière la danse comme moyen d’expression des jeunes victimes de la maltraitance au sein de leurs familles. La protection des enfants et la défense de leurs libertés fondamentales sont aussi des sujets importants pour l’association, puisque le jury du Prix Eveil compte, parmi ses membres, la Défenseure des droits des enfants et adjointe du Défenseur des droits, Geneviève Avenard, ainsi qu’Andrée Sfeir, Vice-Présidente de l’association Eveil et Présidente d’honneur du COFRADE, qui veille à la bonne application de la Convention relative aux droits de l’enfant en France.

 

Le prix « Collège » a donc été décerné à la vidéo « Ma Faute » du collège des Bourgognes à Chantilly (60), qui traite des maltraitances infantiles. La mention « Défenseure des enfants » a été décernée à la vidéo "Sur les réseaux pense à ton alter ego" du collège Claudie Haigneré à Rochefort du Gard (30), qui sensibilise sur l’utilisation des réseaux sociaux par les jeunes et sur les dangers du harcèlement numérique. La mention « EVEIL» a été décernée à la vidéo "Liberté" du lycée François Rabelais à Fontenay le Comte (85), qui décrit les différentes modalités de la liberté d’expression. 

 

Cette sixième édition était différente par sa forme, dont les modalités ont été réalisées à distance, mais nécessaire par son fond. La situation sanitaire a pu être un moment d’angoisse, d’incompréhension ou de doutes pour beaucoup de jeunes. Il semblait donc utile de maintenir le concours, afin de laisser à tous ces élèves l’opportunité d’interagir autrement. La liberté d’expression n’a alors jamais semblé aussi importante que maintenant, dans un quotidien où les réseaux et les médias exposent chacun à des problématiques urgentes. Permettre aux élèves d’avoir une voix, c’est permettre à une génération de s’emparer de sujets auxquels ils font face, afin de mieux les comprendre.

 

* Selon le manifeste Massacre des Innocents, publié en 2018, publié par Françoise Laborde, ancienne journaliste et Michèle Creoff, Vice Présidente du Conseil national de la protection de l’enfance.

 

En format PDF  

 

 
Informations légales
Réalisation K to K